RCP: ATLAVAC GUMBORO PLUS

Ads
Panneau publicitaire

ATLAVAC GUMBORO PLUS

Vaccin

 

COMPOSITION:

-Virus vivant atténué de la Bursite infectieuse aviaire, souche « Lukert »(Souche intermédiaire)................................. Min 10’3.5

Max 10’5.5DIO 50/ dose.

Excipients : ............................................ 1 dose

 

ESPECES CONCERNEES :

Espèce poule (Poulet de chair, poulettes futures reproductrices, poulettes futures pondeuses).

 

PROPRIETES PHARMACEUTIQUES

Le  vaccin  contient  le  virus  vivant  atténué de  la Bursite infectieuse  souche  Lukert

, qui  est capable d’induire une immunité chez les oiseaux vaccinés. Le vaccin est recommandé pour la prévention de la Bursite infectieuse, chez les poulets, poules pondeuses et reproductrices, dès le 14ème jour d’âge.

L’utilisation  de  cette  souche dont l’avantage de ne pas être clonée,  confère  aux  poulets  une  protection solide et durable  qui apparaît

10-14 jours après la vaccination et peut durer

plus de 4 semaines après une seule administration. Les  résultats  escomptés  sont

fonction  de  plusieurs  facteurs  dont  nous  citerons  à  titre  non exhaustif,  les  conditions

d’entreposage du vaccin, de son administration, de la qualité d’eau de reconstitution ainsi  que l’état sanitaire et hygiénique de l’élevage. 

 

INDICATIONS THERAPEUTIQUES:

 

Immunisation  active  de  l’espèce  poule  contre  la  Bursite  infectieuse  aviaire  (maladie  de Gumboro).

La souche  du  vaccin  ATLAVAC  GUMBORO  PLUS  est  une  souche  intermédiaire  plus  qui induit une immunité active chez le poulet à partir du 14ème jour d’âge.

CONTRE INDICATIONS :

Les oiseaux malades doivent être exclus de la vaccination.

Eviter de vacciner pendant la période de ponte.

 

ADMINISTRATION ET POSOLOGIE :

 

Administrer une dose d’au moins 10’3 DIE50

par oiseau, à partir du 14ème jour d’âge.

 

Voie d’administration

Le vaccin  est  administré  par    voie orale après  reconstitution  du  vaccin  lyophilisé

selon  les modalités décrites ci dessous

-La détermination de la date de vaccination dépend de plusieurs facteurs notamment,le taux des  anticorps  maternels présents chez les poussins, les conditions de l’élevage et

la  situationsanitaire des poulets.L’évaluation du taux des anticorps maternels s’avère

primordial pour  la  détermination  de

l’âge optimal de la vaccination et garantir une bonne immunisation des oiseaux. Pour cela, des tests sérologiques doivent être effectués sur des échantillons prélevés sur la bande à vacciner pour prévoir l’âge de la vaccination.

 

Chez  les  poussins,  la  vaccination  peut  être  faite  le  14ème jour  en  injection  unique  ou  avec rappel selon le statut immunitaire des oiseaux. Au niveau d’un troupeau où le taux des anticorps varie entre les oiseaux, une vaccination au 14ème jour puis rappel après 7 jours. 

 

En général, le programme suivant peut être adopté pour la vaccination du poulet : 

-Poulets présentant des niveaux bas d’anticorps maternels :  vaccination  unique  à  14 jours d’âge.

-Poulets avec des taux d’anticorps maternels élevés: Vaccination au 14ème jour d’âge puis une vaccination rappel au 21ème jour d’âge

pour stimuler l’immunité du fait que le taux

des anticorps maternels chute significativement à cet âge.

-Poulets ne présentant pas d’anticorps (élevage naïf): Vaccination au 14ème jour d’âge

puis une vaccination rappel au 21ème jour d’âge.

 

Mode d’administration  :

 

Voie orale par incorporation dans l’eau de boisson :

 -L’administration du vaccin dans l’eau de boisson est recommandée dès le 14ème jour d’âge.

-L’eau à utiliser pour l’administration du vaccin doit être dépourvue de toute trace de

médicament aseptisant ou désinfectant.

-Les  abreuvoirs  et  les  canalisations  doivent  être  nettoyés,  bien  rincés  et  en  quantité

suffisantes pour que tous les poulets puiss

ent boire au même temps.

-Avant vaccination, retirer l’eau de boisson pendant 2 à 3 heures pour stimuler la soif

chez les poulets.

-L’eau de reconstitution du vaccin doit être

fraîche  et  propre  sans  traces  de  chlore

,  de détergent ou de tout autre désinfectant.

-Le  vaccin  est  utilisé  immédiatement  après  sa  reconstitution,  il  est  distribué  dans  les

abreuvoirs en veillant à ne pas l’exposer à la lumière directe. 

-Pour une meilleure stabilité du virus, ajouter à l’eau de boisson du lait écrémé (par

exemple 2 à 4g par litre).

-Avant de procéder à la reconstitution du vaccin :

-S’assurer que l’eau à utiliser est froide. 

-Déterminer le nombre de doses de vaccin et la quantité d’eau requis en  fonction  du  nombre d'oiseaux à vacciner de façon à ce que  la prise dure une à deux heures maximum qui suivent la préparation de la suspension  vaccinale.

-Ne  pas  fractionner  le  contenu  d’un  flacon  lors  de  la  mise  en  solution  dans  l’eau

d’abreuvement pour éviter des erreurs de mélange.

-Ouvrir l’ampoule sous l’eau et reconstitu

er  entièrement  le  vaccin.    Veillez  à  rincer

deux fois le flacon et le bouchon et de récupérer tout le contenu dans l’eau de boisson.

-Ajouter du lait écrémé en poudre à la suspension vaccinale reconstituée à raison de 2 à 4 g par litre

 

-Préparer uniquement le volume du vaccin à faire administrer dans les deux heures qui suivent le mélange.

-Veuillez à ce que les abreuvoirs ne contiennent que l’eau contenant le vaccin. Si de l’eau est encore présente, vidanger les conduits avant d’administrer le vaccin.

-S’assurer que tous les oiseaux ont bu durant la durée de vaccination et qu’ils n’ont pas accès à de l’eau non traitée. 

 

PRECAUTIONS PARTICULIERES

D’EMPLOI :

-Ne vacciner que des oiseaux en bonne santé.

-Le vaccin doit être utilisé immédiatement après sa reconstitution

-Respecter les conditions habituelles d'asepsie

-Ne pas utiliser du matériel stérilisé par des produits chimiques.

-Ne pas exposer le vaccin reconstitué à la chaleur et/ou à la lumière directe du soleil.

-Ne pas congeler le vaccin reconstitué.

 

UTILISATION EN CAS DE GRAVITE, DE LACTATION OU DE  PONTE:

Ne pas utiliser le vaccin chez les oiseaux en

période de ponte.

 

INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES EVEN TUELLES :

L’interaction avec le vaccin contre la maladie de Newcastle a été testée. Des poussins âgés de 7  jours  ont  été  vaccinés  avec ATLAVAC  GUMBORO  PLUS  et  avec  le  vaccin  vivant

ATLAVAC  HB1  de  la  maladie  de  Newcastle.  14 jours  plus  tard,  les  oiseaux  vaccinés  ont montré  une  bonne  protection  contre  le  virus  pathogène  de  la  maladie  de  Newcastle.  Ceci montre qu’il n’y as pas d’interaction entre ces deux vaccins. 

Aucune  information  n'est  disponible  sur  l'innocuité  et  l'efficacité  de  ce  vaccin

lorsqu’il est associé avec un autre médicament vétérinaire. En conséquence, la décision d'utiliser ce vaccin  avant ou après un autre médicament vétérinaire doit être prise au cas par cas. La présence de désinfectant et/ou d'antiseptiques dans l'eau et le matériel

utilisés pour la préparation de la solution vaccinale est incompatible avec une vaccination efficace.

 

EFFETS SECONDAIRES :

Le  vaccin  utilisé  selon  les  instructions  recommandées  n’induit  aucun  effet  secondaire apparent.

Néanmoins, l’administration du vaccin avec   10 X la  dose vaccinale  entraine  une  déplétion lymphocytaire discrète  dans la bourse de Fabricius à partir du 14ème jour

. Une repopulation de la bourse est observée le 21ème jour post vaccination

.

DELAI DE VALIDITE :

Flacon non entamé: 24mois 2heures après ouverture du flacon et reconstitution du vaccin :mise en suspension

 

PRECAUTIONS PARTICULIERES DE CONSERVATION:

 

Conserver et transporter le vaccin à

une température comprise entre +2°C et +8°C, à l'abri de la lumière. Ne pas congeler

 

TEMPS D’ATTENTE:

Zéro jour

 

FORME PHARMACEUTIQUE:

 

Lyophilisat pour suspension orale

.Aspect: pastille granulée brune.

 

PRESENTATIONS :

Flacons en verre de 1000 doses.

Boîte de 10 flacons de 1000 doses.

Boite de 100 flacons de 1000 doses

 

Atlas vétérinaire:

poule (poulets de chair, poulettes futures pondeuses et futures reproductrices).

  • les oiseauxmalades doivent être exclus de la vaccination.
  • eviter de vacciner pendant la période de ponte

  • immunisation active de l’espèce poule contre la bursite infectieuse aviaire (maladie de gumboro).
  • la souche du vaccin atlavac gumboro plus est une souche intermédiaire plus qui induit une immunité active chez le poulet à partir du 14èmejour d’âge.

le vaccin est administré par voie orale après reconstitution du vaccin lyophilisé selon les modalités décrites ci dessous. voir rcp

Comment pouvons

medvet

vous aider ?

Contactez le support client MedVet ci-dessous ou par téléphone sur +212 707 107 677.

Medvet au maroc
Sohaib BAALOUACH

Docteur Vétérinaire.

Mohamed OUKESSOU

Docteur Vétérinaire, Professeur Enseig. Sup.