RCP: RECEPTAL

Ads
Panneau publicitaire

RECEPTAL

Solution injectable

 

Composition

Buséréline (sf d’acétate) 0.4 mg

Alcool Benzylique 1 g

Excipient q.s.p 100 ml

 

Propriétés

Solution injectable prête à l’emploi d’un analogue de GnRH, hormone de libération des gonadostimulines.

 

Indications et posologie  

VACHE

Troubles de la fécondité d’origine ovarienne:

Repeat – breeding 2.5 ml

Kystes folliculiniques 5 ml

Anoestrus vrai 5ml

Amélioration du taux de conception:  dans le cadre de l’insémination artificielle 2.5 ml

JUMENT

Dégénérescence kystique de l’ovaire 10 ml

Acyclie (2 fois à 24 heures d’intervalle) 5 ml

Induction de l’ovulation 10 ml

Coordination de l’ovulation et de la saillie 10 ml

Amélioration du taux de conception 10 ml

LAPINE

Induction de l’ovulation en vue de l’IA  post-partum 0.2 ml

Amélioration de la fécondation

0.2  ml

 

Mode d’emploi

Injecter RECEPTAL de préférence par voie intramusculaire ; l’injection intraveineuse ou sous- cutanée est également possible.

VACHE:

Repeat-Breeding:

Deux possibilités de traitement pour améliorer le taux de fécondation :

  1. Injecter RECEPTAL au 12° jour du cycle. Le traitement peut alors être complété, 4 jours après, par une injection de PgF2a.

Inséminer dès que les chaleurs se manifestent.

  1. Injecter RECEPTAL le jour des chaleurs.

Faire de préférence l’injection dès  l’observation des chaleurs. 

Kystes:

La rupture manuelle des kystes n’est pas nécessaire pour le traitement. Injecter RECEPTAL  après le 1 er  examen clinique constatant la présence de kyste.

Un corps jaune apparaît généralement 8 jours environ, après l’administration de RECEPTAL.

Le résultat du traitement doit être vérifié 10 à 14 jours après le traitement : la présence d’un corps jaune palpable est la preuve du succès.

Les chaleurs se manifestent 20 à 22 jours en moyenne après le traitement : l’insémination ou la saillie peut être effectuée. Comme pour la précédente indication, il est alors possible d’injecter 2.5 ml de RECEPTAL, pour mieux déterminer le moment de l’ovulation et augmenter ainsi le taux de fécondation.

Si l’examen ne révèle la présence d’aucun corps jaune ou s’il permet de constater la formation de nouveaux kystes, il faut renouveler le traitement.

Anoestrus vrai:

Lorsque l’Anoestrus n’est pas lié à la présence d’un corps jaune, RECEPTAL permet de rétablir le cycle ovarien, en particulier sur les vaches n’ayant manifesté aucun signe de chaleurs 50 à 60 jours après la mise bas. Si l’animal ne présente aucune manifestation extérieure d’oestrus après l’injection, il est indispensable de contrôler les  ovaires 10 à 14 jours après : la présence d’un corps jaune cyclique signe le succès du traitement.

S’il n’y a pas de corps jaune, répéter l’injection de 5 ml de RECEPTAL, en suivant le même processus de contrôle.

JUMENT :

Kystes:

En général, une seule injection de 10 ml de

RECEPTAL suffi. Cependant, si aucun résultat n’a été obtenu au bout de 10 à 14 jours, le  traitement doit être renouvelé.

 

Acyclie:

Par examen clinique, il est souvent difficile, chez la jument, de diagnostiquer la présence d’un corps  jaune. Le traitement de l’acyclie est donc souvent  effectué « en aveugle » : RECEPTAL doit alors être utilisé, après échec des prostaglandines, à la dose de 2 fois 5 ml à 24 heures d’intervalle, avec possibilité de renouveler le traitement 10 à 11 jours plus tard si nécessaire.

 

Induction de l’ovulation:

RECEPTAL doit être injecté le 2e et 3e jour des chaleurs, quand celles-ci sont courtes et le 7et 8 e jour, si elles sont longues. L’ovulation se produit  dans les 24 à 36 heures qui suivent le traitement.

Cette induction de l’ovulation permet une  amélioration notable du taux de fécondation. Par contre, une administration de RECEPTAL au  début des chaleurs, ne donne aucun résultat.

 

LAPINE 

-Pour améliorer le taux de conception, injecter 0.2 ml de RECEPTAL au moment de l’insémination artificielle ou de la saillie.

-On peut administrer RECEPTAL à partir de 24 heures suivant la mise bas, dans le cadre de l’insémination artificielle postpartum.

Effectuer l’insémination aussitôt après.

 

 

Temps d’attente

Lait, viande et abats : nul.

 

Présentation

Flacon de 10 ml. Boite de 5 flacons de 10 ml.

 

Conservation

Conserver à l’abri de la chaleur.

 

Intervet 

bovins (vache), équins (jument) et lapine.

aucune

  • chez les vaches :
  • induction de l’ovulation chez les femelles à ovulation nulle ou retardée
  • traitement de l’anoestrus post-partum
  • traitement du syndrome kystique folliculaire. chez les juments :induction de l'ovulation.
  • traitement du syndrome kystique

  • vache :
  • troubles de la fécondité d’origine ovarienne :
  • repeat – breeding 2.5 ml
  • kystes folliculiniques 5 ml
  • anoestrus vrai 5ml
  • amélioration du taux de conception : dans le cadre de l’insémination artificielle 2.5 ml
  • jument :
  • dégénérescence kystique de l’ovaire 10 ml
  • acyclie (2 fois à 24 heures d’intervalle) 5 ml
  • induction de l’ovulation 10 ml
  • coordination de l’ovulation et de la saillie 10 ml
  • amélioration du taux de conception 10 ml
  • lapine :
  • induction de l’ovulation en vue de l’ia post-partum 0.2 ml amélioration de la fécondation 0.2 ml

Comment pouvons

medvet

vous aider ?

Contactez le support client MedVet ci-dessous ou par téléphone sur +212 707 107 677.

Medvet au maroc
Sohaib BAALOUACH

Docteur Vétérinaire.

Mohamed OUKESSOU

Docteur Vétérinaire, Professeur Enseig. Sup.