RCP: MAXIPUR 8

Ads
Panneau publicitaire

MAXIPUR 8

Suspension injectable

 

Composition 

Mélange d'anatoxines concentrées et purifiées de:

Anatoxine Cl. Perfringens A (*)              > 2 UI

Anatoxine CI. Perfringens B (*)             >10 UI

Anatoxine Cl. Perfringens C (*)            > 10 UI

Anatoxine Cl. Perfringens D (*)              > 5 UI

Anatoxine Cl. septicum (*)                   > 2.5 UI

Anatoxine Cl. noveyi (*)                      > 3.5 UI

Anatoxine Cl. sordelli (*)                        > 5 UI

Anaculture et anatoxine de Clostridium chauvoei (quantité nécessaire pour la protection des cobayes selon le test de la pharmacopée en vigueur)

(*):q.s.p. induire à une réponse immunitaire exprimée en UI d'antitoxine. Hydroxyde  d'Aluminium  1.9 mg+0.4 (a exprimé dans

AL+++)

Formaldéhyde .....................................< 3.2 mg

Excipient q.s.p............................................2 ml

 

Indications

Immunisation active des ruminants (bovins, ovins et caprins) contre des infections à bactéries  anaérobies : le charbon symptomatique, les

Entérotoxémies et les gangrènes gazeuses :

- La maladie du rein pulpeux.

- La dysenterie de l'agneau.

- La maladie dite Braxy

- La maladie dite Struck                       

 

  

Administration et  posologie

Une dose vaccinale correspond

- Bovins adultes : 4 ml

- Veaux : 2 ml

- Ovins et caprins (plus de 25 kg) : 2 ml

Voie d'administration par inoculation sous- cutanée soit en avant, soit en arrière de l'épaule (pour les bovins). En arrière du coude où à la face  interne des cuisses (pour les ovins et caprins).

Programme de vaccination :

Primo-vaccination: 2 injections espacées de 3 à 4 semaines d'intervalle. Rappel : une injection  annuelle.

Informations supplémentaires :

- Femelles gestantes (à l'exception des chèvres): pour obtenir une quantité suffisante d'anticorps dans le colostrum, une deuxième injection devrait être faite 2 à 8 semaines avant la date attendue de mise bas.

- Si la femelle gestante n'est pas vaccinée, il est  conseillé de vacciner le nouveau-né à partir de la 2érne semaine après la naissance.

- Si la femelle gestante est déjà vaccinée, il est conseillé de vacciner le nouveau-né à partir de la

8ème semaine.

 

Contre-indications

Ne jamais vacciner les chèvres gestantes.

 

Précautions d’emploi

- Il est nécessaire d'agiter vigoureusement le flacon avant l'emploi afin de remettre en suspension le précipité constitué par l'hydroxyde d'alumine.

- Eviter d'injecter le vaccin à température trop basse, il est recommandé de sortir le flacon du réfrigérateur au moins 2 heures avant l'emploi.

- Une réaction œdémateuse locale peut être observée.

- Se méfier toujours en milieu fortement contaminé, des localisations d'infections générales chez des porteurs apparemment sains.

- Opérer de préférence sur des animaux à jeun.

- Désinfecter avec soin le lieu d'inoculation et éviter tout traumatisme intempestif. - Utiliser la totalité du flacon.

 

Catégorie  

Vaccin inactive purifié des toxi-infections à  bactéries anaérobies (Entérotoxémies, gangrènes gazeuses et charbon symptomatique) des bovins,  ovins et caprins  

 

Présentations

Flacon de 50 ml, 100 ml, 250 ml et 500 ml.                            

 

Conservation

Tenir à l'obscurité entre + 2°C et + 8°C Ne pas congeler.

 

MCI

bovins, ovins et caprins

eviter de vacciner les chèvres gestantes.

  • prévention par mmunisation active des ruminants (bovins, ovins et caprins), contre les toxi-infections dûes aux bactéries anaérobies :
  • entérotoxémie foudroyante (struck), les gangrènes gazeuses, la maladie du rein pulpeux, la dysenterie de l’agneau,

  • bovins adultes : 4 ml
  • veaux : 2 ml
  • ovins et caprins (plus de 25 kg) : 2 ml
  • voie d'administration par inoculation sous- cutanée soit en avant, soit en arrière de l'épaule (pour les bovins). en arrière du coude où à la face interne des cuisses (pour les ovins et caprins).

Comment pouvons

medvet

vous aider ?

Contactez le support client MedVet ci-dessous ou par téléphone sur +212 707 107 677.

Medvet au maroc
Sohaib BAALOUACH

Docteur Vétérinaire.

Mohamed OUKESSOU

Docteur Vétérinaire, Professeur Enseig. Sup.