RCP: CYSTORELINE

Ads
Panneau publicitaire

CYSTORELINE

Solution injectable

 

Composition

Gonadoréline (sous forme de diacétate tétrahydrate) …………………………  50 µg

Alcool benzylique  ………………….. 15 mg

Excipient q.s.p.  ………………………….1 ml

 

Propriétés

Gonadoréline injectable de synthèse pour le traitement des kystes folliculaires et l’induction de l’ovulation.

CYSTORELINE est GnRH de synthèse («Gonadotropin Releasing Hormone»), Hormone normalement synthétisée par l’hypothalamus et qui déclenche lasécrétion par l’hypophyse des hormones gonadotropes (LH et FSH).

CYSTORELINE est physiologiquement et chimiquement identique au facteur de décharge sécrété par l’hypothalamus (GnRH). Elle n’a aucun effet antigénéique et des injections répétées n’entrainent pas la formation d’anticorps. Les kystes folliculaires sont des follicules mûrs n’ovulant pas ou partiellement lutéinisés ; leur présence se traduit par des cycles irréguliers et des chaleurs fréquentes pouvant aller jusqu’à la nymphomanie. Ces kystes folliculaires ont pour origine une insuffisance de sécrétion d’hormone hypophysaire gonadotrope lutéinisante  (L.H.). Ils ovulent en effet par administration de L.H. exogène.

Aussi, une injection intramusculaire de 100 µg de CYSTORELINE chez la vache induit, dans les heures suivant l’injection, une sécrétion d’hormone gonadotrope lutéinisante (L.H.) qui provoque l’éclatement du follicule kystique.

Chez la lapine, espèce à «ovulation provoquée», c’est l’accouplement avec le mâle qui permet la ponte ovulaire. En insémination artificielle, ce déclenchement est supprimé, il est donc nécessaire d’utiliser un facteur d’ovulation. La CYSTORELINE, en tant que GnRH de synthèse, permet l’induction de l’ovulation.

 

Indications et espèces cibles

Traitement des kystes folliculaires chez la vache.

Induction de l’ovulation chez la lapine.

 

Contre-indications et effets secondaires

Aucun

 

Posologie et mode d’administration

Vaches : 100 μg de gonadoréline par animal, soit 2 ml de solution, en une administration unique par voie intramusculaire.

Un corps jaune est alors généralement décelable par palpation rectale dans les 8 jours suivant l’injection.

En l’absence de corps jaune et si de nouveaux kystes folliculaires sont apparus, il convient de renouveler le traitement.

Faire inséminer ou saillir la vache au cours du premier oestrus qui a lieu en moyenne 20 jours après le traitement.

Lapines : 10 μg de gonadoréline par animal, soit 0,2 ml de solution en une administration unique juste avant l’insémination artificielle, par voie intramusculaire profonde dans la cuisse.

 

Temps d’attente

Viande et abats : zéro jour.

Lait : zéro jour.

 

Conservation

Ne pas conserver à une température supérieure à 25 °C.

Durée de conservation après ouverture : 4 semaines

Liste I

USAGE VÉTÉRINAIRE.

Respecter les doses prescrites.

À ne délivrer que sur ordonnance vétérinaire devant être conservée pendant au moins 5 ans.

 

Présentations

Étui de 10 flacons de 2 ml.

Étui de 1 flacon de 20 ml.

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation des déchets.

 

Ceva santé animale

vaches et lapines.

aucune

  • chez les vaches : traitement des kystes folliculaires.
  • induction de l'ovulation chez les femelles à ovulation nulle ou retardée.
  • induction et synchronisation de l'œstrus et de l'ovulation en association avec une prostaglandine f2α (pgf2α) ou analogue

  • vaches : 100 μg de gonadoréline par animal, soit 2 ml de solution, en une administration unique par voie intramusculaire.
  • un corps jaune est alors généralement décelable par palpation rectale dans les 8 jours suivant l’injection.
  • en l’absence de corps jaune et si de nouveaux kystes folliculaires sont apparus, il convient de renouveler le traitement.
  • faire inséminer ou saillir la vache au cours du premier oestrus qui a lieu en moyenne 20 jours après le traitement.
  • lapines : 10 μg de gonadoréline par animal, soit 0,2 ml de solution en une administration unique juste avant l’insémination artificielle, par voie intramusculaire profonde dans la cuisse.

Comment pouvons

medvet

vous aider ?

Contactez le support client MedVet ci-dessous ou par téléphone sur +212 707 107 677.

Medvet au maroc
Sohaib BAALOUACH

Docteur Vétérinaire.

Mohamed OUKESSOU

Docteur Vétérinaire, Professeur Enseig. Sup.