RCP: COBACTAN 2,5 %

Ads
Panneau publicitaire

 

COBACTAN 2,5 %

Suspension injectable

 

Composition :

Cefquinome (sous forme de sulfate)....25 mg

Excipient……QSP……………………..1 ml

 

Propriétés :

La cefquinome est un antibiotique du groupe des céphalosporines qui agit en inhibant la synthèse de la paroi bactérienne. Il se caractérise par son large spectre d'activité et une très grande stabilité en présence des pénicillinases et des bêta-lactamases.

Son activité in vitro a été démontrée sur les bactéries Gram positif et Gram négatif couramment rencontrées tels que Pasteurella spp., Salmonella spp., E. coli, Streptococcus spp., Staphylococcus spp., Corynebacterium spp., Haemophilus somnus, Serratia marcescens, Arcanobacterium pyogenes, Bacillus spp., Klebsiella spp., Proteus spp., Citrobacter spp., Clostridium spp., Haemophilus parasuis et Actinobacillus pleuropneumoniae.

Chez les bovins le pic sérique d'environ 2 µg/ml est atteint 2 heures après administration intramusculaire, à la posologie de 1 mg par kg de poids vif.

Chez les veaux le pic sérique d'environ 5 µg/ml est atteint 1,6 heure après administration intramusculaire à la posologie de 2 mg par kg de poids vif. La cefquinome a une demi-vie relativement courte (2,5 heures). Elle est très peu liée aux protéines (< 5 %) et est excrétée sous forme inchangée dans les urines.

Chez les porcins des concentrations sériques d'environ 4,8 µg/ml sont atteintes 20 à 60 minutes après injection intramusculaire de la spécialité à la dose thérapeutique. La demi-vie de la cefquinome est d'environ 3 heures. Le sulfate de cefquinome est presque exclusivement excrété sous forme inchangée, par voie urinaire. Le pourcentage de liaison de la cefquinome aux protéines plasmatiques est inférieur à 10 %.

 

Indications :

Affections à germes sensibles à la cefquinome.

Chez les bovins :

-Traitement curatif des infections de l'appareil respiratoire à Pasteurella multocida et Mannheimia haemolytica.

-Traitement curatif du fourchet, de la dermatite digitée et du panaris interdigité.

Chez les veaux :

-Traitement des septicémies néonatales.

Chez les porcins :

  • Traitement curatif des infections de l'appareil respiratoire à Pasteurella multocida, Haemophilus parasuis, Actinobacillus pleuropneumoniae et Streptococcus suis.

-Traitement curatif du syndrome mammite-métrite-agalactie (MMA)

-Traitement des méningites à Streptococcus suis.

-Traitement des arthrites à Staphylococcus spp., Streptococcus spp., Escherichia coli et autres germes sensibles à  la cefquinome.

-Traitement de l'épidermite (lésions de faible à moyenne importance) à Staphylococcus hyicus.

 

Posologie, mode et voie d'administration

Bovins:

1 mg de cefquinome par kg de poids vif une fois par jour, soit 2 ml pour 50 kg, pendant 3 à 5 jours, par voie  intramusculaire.

Veaux:

2 mg de cefquinome par kg de poids vif une fois par jour, soit 2 ml pour 25 kg, pendant 3 jours, par voie intramusculaire.

Porcins:

-Traitement curatif des infections respiratoires : 2 mg de cefquinome par kg de poids vif une fois par jour, soit 2 ml pour 25 kg, pendant 3 jours, par voie intramusculaire.

-Traitement curatif du syndrome mammite-métrite-agalactie (MMA) : 2 mg de cefquinome par kg de poids vif une  fois par jour, soit 2 ml pour 25 kg, pendant 2 jours, par voie intramusculaire.

-Traitement curatif des méningites, des arihrites et de l'épidermite: 2 mg de cefquinome par kg de poids vif une fois  par jour, soit 2 ml pour 25 kg, pendant 3 à 5 jours, par voie intramusculaire.

 

Effets indésirables

Chez les bovins une réaction tissulaire peut être observée au site d'injection. Elle disparaît spontanément dans les 15 jours suivant la dernière administration de la spécialité.

Chez les porcins une réaction tissulaire inflammatoire est observée au site d'injection. Les lésions peuvent persister 16 jours après l'administration de la spécialité.

 

Précautions particulières d'emploi

COBACTAN 2,5 % sélectionne les souches résistantes comme les bactéries porteuses de bêtalactomases à spectre étendu (BLSE) et peut représenter un risque pour la santé humaine si ces souches se propagent à l'homme, par  exemple via des aliments. De ce faites, COBACTAN 2,5 % doit être réservé au traitement des affections cliniques qui ont mal répondu ou qui sont susceptibles de mal répondre à un traitement de première intention (fait référence à des cas très aigus, lorsque le traitement doit être instauré sons diagnostic bactériologique). Il convient de tenir compte des politiques antimicrobiennes officielles, nationales et régionales lors de l'utilisation du produit. Une utilisation plus large, notamment une .utilisation du médicament s'écartant des instructions figurant dans le RCP, peut augmenter la prévalence d'une telle résistance. Dans la mesure du possible, COBACTAN 2,5 % ne doit être  utilisé que sur la base des résultats de tests de sensibilité.

COBACTAN 2,5 % est destiné au traitement d'animaux malades. Ne pas utiliser pour la prévention de maladies ou dans le cadre de programmes sanitaires des élevages. Le traitement de groupes d'animaux doit être strictement limité aux foyers de maladie en cours, conformément aux conditions d'utilisation approuvées.

 

Précautions particulières d'emploi chez les animaux

Bien agiter le flacon avant l'emploi.

Le produit ne contenant pas de conservateur, il est recommandé de désinfecter le bouchon entre chaque ponction et d'utiliser une aiguille et une seringue stériles.

 

Contre-indications

Ne pas administrer aux animaux ayant déjà présenté une hypersensibilité aux antibiotiques de la famille des bêta-lactamines. Cependant, l'hypersensibilité aux céphalosporines est très rare.

Ne pas utiliser chez les volailles (y compris les œufs) en raison du risque de diffusion d'une résistance antimicrobienne à l'homme. 

 

Utilisation en cas de gravidité ou de lactation

Les études chez les animaux de laboratoire (rat, lapin) n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène, embryotoxique ; ou maternotoxique. L'innocuité de la spécialité chez la vache et la truie en gestation n'a pas été montrée. L'utilisation  de la spécialité chez la vache en gestation est déconseillée. Elle devra faire l'objet d'une évaluation du rapport

bénéfice-risque par le vétérinaire.

 

Interactions médicamenteuses

Il y a une sensibilité croisée entre les différentes céphalosporines.

 

Surdosage

Chez les bovins un surdosage allant jusqu'à 10 mg/kg de poids vif (10 fois la dose recommandée) a été bien toléré.

Chez les porcins aucun signe de toxicité systérnique. n'a été observé après l'administration de 5 fois la dose  revendiquée.

 

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament aux animaux

Les pénicillines et les céphalosporines peuvent provoquer une réaction d'hypersensibilité après injection, inhalation, ingestion ou contact cutané. L'hypersensibilité aux pénicillines peut entraîner une allergie croisée avec les céphalosporines et inversement. Les réactions allergiques à ces substances peuvent parfois être graves.

  1. Ne pas manipuler ce produit si vous avez des antécédents d'allergie aux céphalosporines et aux pénicillines, ou s'il vous a été déconseillé de travailler avec de telles préparations.
  2. Manipuler ce produit en prenant les précautions recommandées afin d'éviter tout risque d'exposition.
  3. Si, après exposition au produit, vous présentez des symptômes tels qu'une éruption cutanée, consultez votre médecin et montrez la présente mise en garde. Un gonflement au niveau du visage, des lèvres ou des paupières, ou des difficultés respiratoires constituent des symptômes plus graves et nécessitent des soins médicaux urgents.

 

Temps d'atteinte

Viande et abats : 5 jours (bovins)

                            3 jours (porcins)

Lait :                   12 heures (bovins)

Précautions particulières de conservation

Après ouverture, à conserver 1 mois.

A conserver à une température ne dépassant pas 25 ° C et à l'abri de la lumière.

Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.

Précautions particulières à prendre lors de l'élimination du produit non utilise ou de déchets

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

AMM  n° FR/V/7756874 6/1995

 

Liste I

 

Usage vétérinaire. Respecter les doses prescrites.

A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

 

Intervet 

chevaux et bovins, porcins

  • ne pas administrer à un animal ayant déjà présenté une hypersensibilité aux antibio-tiques de la famille des bêta-lactamines.
  • cependant, l’hypersensibilité aux céphalospo-rines est très rare

  • affection à germes sensibles à la cefquinome.chez les bovins :
  • traitement curatif des infections de l’appareil respiratoire à pasteurella multocida et pasteurella haemolytica et autres germes sensibles à la cefquinome.
  • traitement des mammites aigues à germes spécifiques ou à e. coli.
  • traitement curatif du fourchet, de la dermatite digitée et du panaris interdigité. chez les veaux :-
  • septicémie néonatale à e.coli.

  • bovins : 1mg/kg de p.v(2ml/50kg) par i.m
  • veaux : 2mg/kg de p.v (4 ml/50kg) par i.m

Comment pouvons

medvet

vous aider ?

Contactez le support client MedVet ci-dessous ou par téléphone sur +212 707 107 677.

Medvet au maroc
Sohaib BAALOUACH

Docteur Vétérinaire.

Mohamed OUKESSOU

Docteur Vétérinaire, Professeur Enseig. Sup.