RCP: BUTALEX

Ads
Panneau publicitaire

BUTALEX

 

Soluté injectable

Traitement contre les Theilérioses

 

Présentation:

Butalex est une solution claire, rouge rubis, pour injection intramusculaire. Chaque 1 ml contient 50 mg de buparvaquone.

 

Espèces cibles :

Bovin, Veau

 

Indications:

Butalex est indiqué pour le traitement de la Theilériose chez les Bovins causée par les souches de Theileria annulata. T. parva, T. mutans, T. orientalis (sergenti).

Butalex est actif contre les stades schizontes et piroplasmes de Theileria sp et peut être utilisé en période d'incubation de la maladie ou quand les signes cliniques sont apparents. Le traitement devrait être donné aux animaux cliniquement atteints et aux animaux à leur contact, qui peuvent être infectés sans montrer de signes cliniques.

 

Dosage et administration :

Une injection unique de 1 ml de Butalex par 20 kg de poids vif (2,5 mg de buparvaquone par kg) est généralement suffisante.

Dans les cas sévères, un traitement supplémentaire avec Butalex à la même dose de 1 ml de Butalex par 20 kg de poids vif (2,5 mg buparvaquone par kg), peut être nécessaire. Elle devrait être normalement donnée dans les 48-72 heures après l'injection initiale.

Il est recommandé de faire l'injection intramusculaire dans les muscles du cou, en respectant les précautions d'asepsie usuelles. Eviter l'injection au niveau d'une peau humide ou sale.

Ne pas injecter plus de 10 ml au même endroit. Quand le volume d'injection excède 10 ml, injecter la dose dans 2 endroits du cou. Dans les cas sévères où un second traitement est nécessaire, faire la seconde injection à un endroit différent, de préférence sur le côté opposé du cou.

Précautions :

Ne pas injecter Butalex par voie intraveineuse ou sous cutanée.

Occasionnellement, il peut apparaître une tuméfaction oedémateuse douloureuse au site d'injection.

Retirer le lait de la consommation humaine pendant 48 heures après le traitement au Butalex.

Ne pas abattre les animaux pour la consommation humaine dans les 42 jours après traitement.

 

Informations complémentaires:

Dans des cas sévères de theilériose, des rechutes peuvent survenir, nécessitant un traitement supplémentaire au Butalex.

Les animaux guéris développent une immunité homologue. Cependant, toute infection ultérieure avec des espèces ou types de Theiléria différents nécessite un traitement avec Butalex

Le Theilériose a des effets dépressifs importants sur le système immunitaire. En conséquence, il est recommandé de retarder toute vaccination jusqu'à ce que l'animal soit guéri.

Le Butalex est le premier produit capable de traiter toutes les formes de Theilériose. Butalex contient de la Buparvaquone, un principe actif formulé en solution prête à l'emploi pour injection intramusculaire.

Une injection unique de Butalex est généralement suffisante pour obtenir la guérison, mais dans quelques cas, une seconde injection deux jours après la première peut être nécessaire.

Des essais indépendants regroupant approximativement 1800 cas sur le terrain ont montré un  taux de guérison de plus de 92 %.

Butalex est efficace contre les formes suivantes de Theilériose:

Espèce

Maladie

T.annulata

 

Theilériose tropicale

Theilériose méditerranéenne

Theilériose égyptienne

T. parva

(Types

parva, bovis,

Lawrencèi)

 

East coast fever

Corridor disease

Theilériose

Zimbabouéenne

T. orientalis

 (sergenti)

Theilériose orientale

 

T. mutans

 

Theilériose bénigne

 

Recommandations de stockage :

Stocker au-dessous de 25°C.

Protéger de la lumière.

Le traitement avec Butalex

 

IPV

bovin, veau

aucune

thélériose bovine

  • une injection unique de 1 ml de butalex par 20 kg de poids vif (2,5 mg de buparvaquone par kg) est généralement suffisante.
  • dans les cas sévères, un traitement supplémentaire avec butalex à la même dose de 1 ml de butalex par 20 kg de poids vif (2,5 mg buparvaquone par kg), peut être nécessaire.
  • elle devrait être normalement donnée dans les 48-72 heures après l'injection initiale.
  • il est recommandé de faire l'injection intramusculaire dans les muscles du cou, en respectant les précautions d'asepsie usuelles.
  • eviter l'injection au niveau d'une peau humide ou sale.
  • ne pas injecter plus de 10 ml au même endroit. quand le volume d'injection excède 10 ml, injecter la dose dans 2 endroits du cou.
  • dans les cas sévères où un second traitement est nécessaire, faire la seconde injection à un endroit différent, de préférence sur le côté opposé du cou.

Comment pouvons

medvet

vous aider ?

Contactez le support client MedVet ci-dessous ou par téléphone sur +212 707 107 677.

Medvet au maroc
Sohaib BAALOUACH

Docteur Vétérinaire.

Mohamed OUKESSOU

Docteur Vétérinaire, Professeur Enseig. Sup.